4ème édition (2018)

il y a 4 mois

Du 10 au 13 mai prochain, le festival du théâtre français à Prague, Mange ta grenouille, fait la part belle à plusieurs créations théâtrales venues de l’Hexagone. Mises en scène par des réalisateurs tchèques, les pièces sont présentées sous forme de spectacle complet ou sous forme d’esquisses scéniques. Débat, concert, installation sonore et ateliers franco-tchèques viennent compléter le tableau de cette quatrième édition.

Pour celte édition le festival propose au public praguois de découvrir notamment Buffet à vif, une pièce de Pierre Meunier créé pour le programme IN du festival d’Avignon.

« Buffet à vif est une pièce assez spécifique parce que c’est une pièce sans paroles. Il n’y a donc aucune barrière de la langue. D’ailleurs toute la programmation du festival est entièrement traduite du tchèque au français et du français au tchèque, pour qu’elle soit accessible à tous. Cette pièce est une sorte de performances chorégraphique, un peu clownesque, assez folle, qui se passe entre un chorégraphe, un metteur en scène-performer, une scénographe et un grand buffet ancien. Je ne veux pas en dire plus, car il y a beaucoup de surprises dans ce spectacle. » (Linda Dušková, dramaturge en chef du festival)

Spectacle sans paroles, il sera complété par d’autres mises en scène, telles celle de la pièce de Laureline Le Bris-Cep, Pourtant personne n’est mort. Cette jeune dramaturge est la petite-fille de l’écrivain et traducteur tchèque Jan Čep. Le festival présentera également les pièces de Gwendoline Soublin, Damien Gabriac, Hédi Tilette de Clermont-Tonnerre et Joseph Danan.

Un débat sur l’utilisation des traumatismes personnels dans l’écriture théâtrale est également prévu.

De nombreuses lectures ou esquisses scéniques se dérouleront aussi pendant les trois jours du festival qui se déroule au studio Alta, dans le quartier de Holešovice, à Prague.