6ème édition (2020)

il y a 10 mois

Malgré la situation actuelle, la sixième édition du festival Mange ta grenouille aura lieu dans les dates originelles (du 14 au 17 mai 2020). L’unique festival du théâtre français en République Tchèque sera réalisé par diffusion en ligne à partir du théâtre NoD.

 « Nous avons réfléchi aux possibilités d’annuler complètement cette édition ou bien de la reporter en automne ou à l’année prochaine, mais finalement, nous avons décidé de la réaliser en streaming. Chaque année, nous essayons de réagir au développement concret dans les deux pays et la composition programmatique de cette année ne fonctionnerait plus aussi bien l’année prochaine, » explique la directrice du festival Mange ta grenouille et la dramaturge du théâtre NoD Natálie Preslová.

« Une des ambitions principales du festival est de diffuser des pièces contemporaines françaises nouvellement traduites et l’espace virtuel est très bien adapté pour cela. Le format d’esquisses-vidéo représente en même temps un défi intéressant pour les metteurs en scène auxquels nous nous sommes adressés.  Il ne s’agira pas d’un théâtre appauvri, mais plutôt d’une toute nouvelle forme artistique, » ajoute la dramaturge en chef du festival Linda Dušková.

Le festival aura lieu en ligne du 14 au 17 mai. Les spectateurs pourront voit des esquisses-vidéo de quatre nouvelles pièces francophones, un concert, un cours de conversation française pour débutants, une masterclass d’écriture dramatique et des captations de trois créations françaises invitées lors des années précédentes. Le streaming aura lieu à partir de la salle du théâtre NoD qui est depuis peu parfaitement équipé pour les diffusions en mode continu d’événements théâtraux.

« Dès que l’état d’urgence a été déclaré en République Tchèque, nous avons monté un studio de streaming dans le théâtre NoD pour que nos spectateurs puissent rester au moins un peu en contact avec de l’art vivant. En ce moment, nous disposons de cinq caméras avec un objectif macro, d’une sonorisation de cinéma pour diffuser le son directement vers nos spectateurs et d’éclairage adapté pour des enregistrements vidéo, » dit Natálie Preslová.

Comme chaque année, les tendances de l’écriture dramatique francophone contemporaine seront rapprochées à l’aide de quatre textes traduits, issus d’un appel ouvert auquel ont répondu 262 auteurs de France, de Belgique, de Suisse, du Canada, mais également d’Haïti ou de Guyane Française.

« Sans faire exprès, cette année, nous avons choisi quatre textes où les personnages principaux sont tous des femmes, et ce même si dans un cas, elles racontent l’histoire de quelqu’un d’autre, » explique Linda Dušková. « Comme chaque année, nous avons cherché une diversité aussi bien dans la forme que dans les sujets abordés. Cependant la question de la présence des personnages féminins dans l’écriture dramatique contemporaine est déjà revenue à plusieurs reprises même lors des discussions avec les auteur.e.s, » ajoute-t-elle.

Cette année, les rencontres se feront par des interviews vidéo où les auteur.e.s répondront aux questions du public. Dans le cadre du programme d’accompagnement, le festival réalisera également un masterclass d’écriture dramatique.